Mobilité — Projet 1


Rénovation totale dans le Kipferwald

André Jossen

Chef de chantier, Berne/Haut-Valais, Brigue

La chaussée, les murs de soutènement et l’installation de câblage dans le Kipferwald ont été rénovés par Arnold AG à l’initiative de la Matterhorn-Gotthard Bahn. Après l’achèvement de la phase de construction en octobre 2019, un éboulement a nécessité une action de la part du constructeur du réseau.

Dans la vallée de Zermatt, le ciel brille à sept heures du matin par temps clair, toujours à la plus belle des aurores. Ce spectacle a également plu à Arnold AG car l’entreprise a pu le mettre en avant auprès de la Matterhorn-Gotthard Bahn (MGBahn) dans la procédure d’appel d’offres pour les travaux sur les installations de câblage dans le Kipferwald. Le Kipferwald se situe dans la vallée de Zermatt, non loin de Saint-Nicolas, sur la ligne entre Viège et Zermatt.

Après une phase de planification et de coordination d’un an, Arnold a pu débuter les travaux dans le Kipferwald en septembre 2019. Le contrat concernait le tirage de câbles dans le périmètre du tracé d’environ 2 km. L’objet était l’installation de câbles de télécommunication en cuivre et en fibre optique, ainsi qu’un câble basse tension. Dans une étape ultérieure, les nouveaux câbles de télécommunication ont été installés, d’une part comme manchons de raccordement dans le local technique qui se trouve à l’extérieur sur la chaussée, et d’autre part dans des cabines de distribution, appelés «CD». Dans le cadre du projet, Arnold était également responsable de la coordination de la logistique, du personnel de sécurité et d’autres tiers.

Les principaux défis du projet résidaient dans l’accessibilité des lieux de travail, la gestion du temps, la coordination et la dépendance vis-à-vis aux tiers. L’accès aux endroits nécessaires a demandé divers moyens de mobilité. La gestion du temps était également soumise à des dépendances, ce qui nécessitait une planification adroite et rendait le travail d’autant plus passionnant. Par principe, tout devait être déplacé à l’aide de lourdes pelleteuses, tandis que le tracé lui-même pouvait être atteint uniquement par véhicule via un site d’installation. Pour atteindre le local technique et les jonctions, il a parfois fallu emprunter à pied des sentiers de randonnée. Pendant le trafic ferroviaire normal entre Viège et Zermatt, de 5h à 23h30, il était nécessaire de répartir le travail, car un train en circulation ne peut pas facilement être arrêté sur la voie.

La MGBahn a également dû remplir sa mission pour assurer les horaires des trains sur la plage de 5h à 23h30 entre Viège et Zermatt. La voie ne pouvait donc pas être utilisée pour les travaux d’installation pendant le travail de jour. Pour des raisons de sécurité, les travaux sont arrêtés dans le périmètre du chantier dès qu’un train franchit le passage. Cela se produit en moyenne toutes les 13 minutes sur ce périmètre de tracé.

La MGBahn avait déjà décidé de la fermeture complète de la ligne ferroviaire pour une reconstruction totale bien longtemps auparavant: c’est pourquoi tout devait se dérouler comme prévu et de façon bien coordonnée. Tout le matériel a donc été déplacé à l’avance vers les sites prévus par les différentes équipes de nuit. Les câbles pouvaient ainsi être utilisés plus rapidement par les équipes de jour.

Après l’achèvement de la construction de l’installation de tuyaux, les câbles ont été tirés. Malgré le calendrier échelonné de la reconstruction totale, le maître d’ouvrage a décidé de remplacer à ce stade les câbles de toute l’étape et de tirer de nouveaux câbles de télécommunication en cuivre et à fibre optique, ainsi que le câble basse tension. C’est pourquoi le maître d’œuvre a posé deux tuyaux PE temporaires le long des rails.

Après la phase de construction ayant duré un mois, le nouveau bloc de câbles a pu être mis en service. Tout s’est déroulé selon le standard habituel de la MGBahn. Cependant, en raison d’un violent orage qui a balayé le Valais deux jours plus tard, un éboulement s’est produit dans la zone du chantier et a endommagé une partie du bloc de tuyaux, des caténaires et de la chaussée. Arnold a pu réparer tous les câbles très rapidement en coordination avec la MGBahn. L’exploitation normale a repris après quelques heures de perturbation.

Partager cet article

Cela pourrait également vous intéresser

Groupe-Arnold

Télécommunications

Thema a l'honneur «BIM»